PCH, aidants… ce qui change au 1er janvier 2022

Comme chaque année, de nouvelles mesures entrent en vigueur au 1er janvier. Tour d’horizon de quelques changements à retenir, applicables dès le 1er jour de 2022.

Versement de la prestation de compensation du handicap (PCH) sans limitation de durée

A partir du 1er janvier 2022, une nouvelle disposition entre en vigueur : un droit de compensation du handicap ouvert sans limitation de durée, lorsque le handicap n’est pas susceptible d’évolution favorable. Les usagers bénéficieront d’une réévaluation de leur situation, au maximum tous les 10 ans, applicable à l’ensemble du périmètre couvert par la PCH.

Cette mesure répond à deux objectifs :

  • Simplifier les démarches des usagers en réduisant le nombre de demandes de renouvellement auprès des MDPH et en permettant des démarches simultanées pour tous les éléments de la PCH ;
  • Permettre aux MDPH de rationaliser le traitement des demandes.

Evolutions en faveur des aidants

Au 1er janvier, plusieurs évolutions en faveur des aidants sont à retenir :

  • Le congé de proche aidant pourra être ouvert aux aidants de personnes en perte d’autonomie moins avancée ;
  • L’allocation journalière proche aidant (AJPA) est désormais ouverte aux conjoints collaborateurs ;
  • Le montant de l’allocation journalière de proche aidant (AJPA) et de l’allocation journalière de présence parentale (AJPP) sont revalorisées au niveau du SMIC net. Actuellement fixé à 44 € pour une personne en couple, et 52 € pour une personne seule, le montant de l’AJPA et de l’AJPP atteindra désormais plus de 58 € par jour pour tous les bénéficiaires.