Eduquer sans entraver

Un outil à l'usage des professionnels de l'enfance et de l'adolescence
La notion de maltraitance ou d’enfance en danger se réfère généralement à des violences qui ont lieu au sein de la sphère familiale. Or, qu’il s’agisse des établissements et services sociaux et médico-sociaux ou encore de l’institution scolaire, de loisirs, hospitalière et psychiatrique, de nombreuses affaires démontrent l’existence d’une violence institutionnelle durable et méconnue.
Cet ouvrage est le résultat d’un travail d’enquête et de réflexion critique autour de l’invisibilité des violences éducatives dites en creux (silencieuses, ordinaires) qui font de l’éducation un outil de normalisation et conditionnent la domination adulte (ou l’âgisme). En s’appuyant sur des expériences de terrain, des témoignages de personnes concernées (anciens enfants placés, etc.) et de professionnels, il dresse ici un état des lieux de ces violences indicibles.
Au-delà de cet état des lieux, l’auteure propose nombre d’outils (usage de la communication non violente, connaissance de la pédagogie critique et démocratique) dont les bienfaits seraient à observer tant du côté des enfants que des adultes qui les accompagnent. Loin d’être un « livre de recettes », il invite à déconstruire les évidences qui forment le paradigme éducatif actuel et à imaginer d’autres possibles.

Célla Carpaye, éducatrice spécialisée et chroniqueuse pour la revue Lien Social, exerce actuellement dans un espace rencontre parents-enfants. Elle a animé le blog "Educateur, ce métier impossible" pendant plus de dix ans et publie ici son troisième ouvrage. Elle est aussi l'auteure de DEES : le guide pratique de l'éducateur spécialisé (ESF Editeur, 2011) et Les habitants voyageurs. Chroniques de la folie en mouvement (ESF Editeur, 2014).
  • Éditeur : ESF Editeur (18 mars 2020)

  • Langue : Français

  • Broché : 202 pages

  • ISBN-10 : 2850863963

  • ISBN-13 : 978-2850863967

  • Poids de l'article : 360 g

  • Dimensions : 15.8 x 1.2 x 24 cm