Uber et les personnes en situation de handicap

Depuis 2016, Uber a mis en place une pénalité financière imposée au client lorsque le chauffeur attend plus de deux minutes au point de rendez-vous fixé à l’avance (5 minutes pour les clients Uber Black ou SUV).

Le ministère américain de la Justice a assigné mercredi devant un tribunal fédéral de Californie la plateforme Uber, à laquelle il reproche de ne pas avoir adapté son service aux personnes en situation de handicap, qui paient parfois plus cher leurs courses faute de pouvoir monter suffisamment vite en voiture.

Source RTBF