Pour la déconjugalisation de l’AAH !

La députée française Jeanine Dubié prônait ce mois de juin 2021, au travers d’une proposition de loi, la déconjugalisation de l’AAH (allocations aux adultes handicapés). La proposition a malheureusement été déclinée ce 17 juin dernier.

L’Unccas (union nationale des CCAS et CIAS) a publié le 18 juin 2021 un communiqué de presse sur ce qu’ils qualifient être une « occasion manquée » par le gouvernement qui prône cependant une société de plus en plus inclusive. Au lieu d’une individualisation de l’AAH telle que réclamée par les associations de personnes handicapées, le texte final adopté prévoit un abattement fiscal de 5 000 euros ce qui laisse le monde associatif perplexe.

Accepter cette proposition de loi aurait été l’opportunité d’établir une loi pour l’autonomie. Il n’est pas normal qu’en 2021 l’emménagement d’une personne handicapée avec son conjoint ou sa conjointe l’oblige à renoncer à certains de ses droits. Un autre exemple notoire sont les femmes victimes de violence qui reçoivent des allocations assujetties aux revenus de leurs conjoints. Stop à la conjugalisation de l'AAH ! Oui à plus d'Autonomie !