L’accessibilité de l’Internet n’est pas une réalité pour tous

Le débat sur l'accessibilité de l’Internet aux personnes en situation de handicap a refait surface suite à la prise de parole de Michael Hingson, directeur de la vision d’AccessiBe, lors du 31e anniversaire de l’Americans with Disabilities Act.

AccessiBe, c’est quoi ? L’entreprise a été fondée en 2018 à Tel Aviv, en Israël. Elle fournit des services technologiques à ses clients (dont font partie Porsche et British Airways) dans le but de rendre leurs sites Web accessibles selon plusieurs normes. De plus, AccesiBe a lancé, cette année, un moteur de recherche, "accessFind", qui est le premier moteur de recherché dédié uniquement aux les sites Web accessibles.


Michael Hingson souligne que de nombreuses choses doivent être achevées pour rendre les sites accessibles, notamment aux personnes malvoyantes ou aveugles, mais que même les programmateurs n’ont pas connaissance de ce qui doit être mis en place. Il met également en exergue le nombre impressionnant de sites créés chaque jour, chaque minute, compliquant la mise en place, plus lente, de sites accessibles.


Une approche multi-sensorielle ou multi-intéractive permettrait d’activer d’autres sens tel que le son. La navigation vocale offre, par exemple, moultes opportunités aux personnes en situation de handicap.