Femmes et handicap: appel à la vigilance des professionnels !

Afin de lutter contre les violences faites aux femmes en situation de handicap, la vigilance des professionnels est de mise.

Bien que le sujet soit encore fortement dissimulé, les femmes en situation de handicap subissent régulièrement des violences, au niveau financier, psychologique, physique ou encore sexuel.
Selon Claire Desaint, co-présidente de FDFA, la double discrimination dont les femmes en situation de handicap sont victimes élève leur seuil de tolérance et les rend dès lors plus vulnérables à la violence. Considérées comme invalides, elles sont alors conditionnées à tout accepter, dans le plus grand silence. De plus, les soins et traitements qu'elles doivent accepter au quotidien peut parfois également les empêcher de poser des limites avec ces violences. 

Face à ce phénomène, les professionnels du secteur peuvent jouer un rôle non-négligeable, en étant attentifs à cette thématique et en questionnant les femmes pour leur procurer le meilleur accompagnement possible. Les gynécologues tiennent une place toute particulière pour aider les victimes, que ce soit dans la connaissance de leur corps ou encore dans la définition d'un rapport.

Il est également à noter le besoin de rendre accessibles les organismes tels que les hébergements d'urgence, les commissariats et brigades de gendarmerie ou les palais de justice afin que les femmes en situation de handicap aient les ressources pour se défendre.

Pour plus d'information et lire l'article entier, cliquez ici.