Vaccination et mobilité PMR

Plus d’1,5 million d’euros pour aider les communes à assurer le transport des personnes en difficulté vers les centres de vaccination en Wallonie

La Wallonie est pleinement entrée dans la campagne de vaccination « grand public » contre le Covid-19. Le personnel médical des 40 centres de vaccination, qui ont ouvert leurs portes le 15 mars dernier, vaccine actuellement très majoritairement les personnes de 65 ans et plus en commençant par les plus âgés. Ils continueront à vacciner ensuite les personnes souffrant de pathologies lourdes suivies par le reste de la population, une fois cette étape terminée.


Afin d’aider les personnes fragiles, précarisées, isolées qui éprouvent des difficultés à se déplacer vers les centres de vaccination, le Gouvernement de Wallonie franchit un pas complémentaire aujourd’hui en faveur d’une accessibilité à la vaccination pour toutes et tous, après la gratuité des transports en commun déjà d’application. Pour rappel, l’accès au réseau TEC sera valable pour les différents types de lignes, y compris les lignes Express, pour la journée entière, et pour l’ensemble du réseau. Pour en bénéficier, les voyageurs devront se munir de la confirmation du rendez-vous.
Sur proposition des Ministres Morreale, Henry et Collignon, le Gouvernement vient en effet de marquer son accord pour soutenir financièrement les nombreuses initiatives locales qui se sont déployées dans les communes pour faciliter l’accès de ces personnes aux centres de vaccination situés en Wallonie (navettes, taxis sociaux etc.), en sus de l’aide déjà apportée par les centrales locales de mobilité.

Concrètement, un budget total de 1.530.000 euros vient d’être dégagé et sera très rapidement octroyé aux 253 communes (hors Communauté Germanophone). Cette enveloppe exceptionnelle sera répartie de la manière suivante :

Un forfait de de base de 1000 euros pour toutes les communes ;
Et un complément réparti entre les communes en fonction de la densité de population et du revenu moyen par habitant.

Les communes plus étendues, qui nécessitent des déplacements plus longs ainsi que celles dont l’indice socio-économique est moins élevé bénéficieront donc de davantage de moyens.

« Le gouvernement met aujourd’hui en place un mécanisme d’aide rapide, efficace qui propose une solution de proximité aux personnes qui souhaitent se faire vacciner mais éprouvent des difficultés à se déplacer ou rencontrent des problèmes de mobilité. La vaccination contre le covid-19 doit être accessible à celles et ceux qui en font le choix », soulignent les Ministres.