Royaume-Uni : la vaccination des personnes en situation de handicap est contestée.

Le pays comptabilise plus de 100 000 décès dont 59% concernent des personnes en situation de handicap. Aujourd’hui, la politique de vaccination britannique est critiquée pour ne pas avoir donné suffisamment la priorité à ces personnes plus vulnérables.

« 59% des décès concernent des personnes handicapées (au Royaume-Uni) » ? La statistique semble inimaginable et n’est pas communiquée massivement. Cependant, elle est extraite des données du Bureau des statistiques nationales du Royaume-Uni. Les associations de défense des personnes en situation de handicap s’en offusquent et sont d’avis que le gouvernement n’en a pas fait assez pour protéger ces vies.

Les personnes en situation de handicap arrivent en 6e position sur la liste des prioritaires pour la vaccination après : les résidents des maisons de soins pour personnes âgées et leurs aidants, les 80 ans et plus et travailleurs sociaux et de santé de première ligne, les 75 ans et plus, les 70 ans et plus et les personnes cliniquement extrêmement vulnérables, et les 65 ans et plus. Pour nombreuses associations, elles devraient être placées bien plus haut dans la liste des priorités. Elles ont en effet des difficultés à s’isoler (assistance…) et ont fréquemment des problèmes de santé sous-jacents.

Finalement, les informations concernant la vaccination doivent être accessibles à tous types de handicap et ce n'est pas toujours le cas.