Plan rebond Covid-19

Davantage de financement et de présence des médecins coordinateurs dans institutions résidentielles pour personnes adultes en situation de handicap

Plan rebond Covid-19

Fin juin dernier, le Gouvernement de Wallonie adoptait un « Plan rebond » à mettre en œuvre en cas de forte résurgence de l’épidémie de Covid-19. Parmi les mesures de ce plan, figurait le renfort financier des médecins coordinateurs au sein des institutions d’hébergement ; les maisons de repos, les institutions pour personnes adultes en situation de handicap ou encore celles qui accueillent des publics fragilisés. 

Aujourd’hui, une première étape est franchie dans le secteur du handicap ! 

A l’initiative de la Ministre de la Santé, Christie Morreale, le Gouvernement de Wallonie vient de marquer son accord sur un projet d’arrêté visant à revaloriser, à partir du 1er janvier 2021, le financement des médecins coordinateurs qui travaillent au sein des structures pour personnes adultes en situation de handicap. Un budget récurrent de 866.800 euros a été dégagé à cet égard. 

« Cette mesure, qui sera également d’application après la crise sanitaire, vise à augmenter le temps de travail et la présence des médecins dans ces institutions pour personnes adultes en situation de handicap et donc plus fragiles », précise la Ministre Morreale.

Concrètement, le financement des charges de médecin coordinateur pour les 134 services résidentiels pour adultes agréés et subventionnés par la Wallonie sera revaloriser à hauteur de 25%. Les quelques 40 services résidentiels pour adultes partiellement subventionnés (SAPS) recevront un financement complet et également revalorisé de 25% pour leur médecins coordinateurs.

Le renfort du rôle des médecins dans les maisons de repos et les centres d’accueil et d’hébergement pour personnes fragilisées est également en cours d’élaboration.