Liege Airport accueille le premier « village testing » de Wallonie

Les capacités de testing sont en constante augmentation en Belgique. Actuellement, environ 90 000 tests peuvent être réalisés quotidiennement. Cette capacité devrait grimper à 100.000 en décembre et 120.000 début 2021.

Liege Airport accueille le premier « village testing » de Wallonie

Publié le 30/11/2020

Pour développer ce dispositif sanitaire à grande échelle, indispensable à la limitation de la propagation du covid-19 et compléter le maillage des centres de testing disponibles sur le territoire régional, le premier « village testing » de Wallonie sera ouvert au grand public dès ce mercredi 2 décembre 2020. Il ouvrira ses portes à Liege Airport et sera coordonné par la Croix-Rouge.

A l’initiative de la Vice-Présidente et Ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, le gouvernement de Wallonie a récemment marqué son accord pour mettre sur pied quatre « villages testing » en Wallonie. Un budget total de 500.000 euros a été dégagé à cet égard pour développer ces structures de grande ampleur complémentaires aux 37 centres de testing et leurs 20 antennes déployés en région wallonne.

Résultat d’un partenariat entre la Wallonie, Liège Airport et la Croix-Rouge, le premier village sera officiellement ouvert au grand public ce mercredi 2 décembre. Il sera installé dans le terminal de Liège Airport où les équipes médicales de la Croix-Rouge pourront procéder jusqu’à 750 dépistages naso-pharyngés quotidiens sur des personnes principalement asymptomatiques ayant eu des contacts à haut risques. La capacité de testing de ces villages pourra être augmentée en fonction de l’évolution de la stratégie de dépistage et de l’activité des autres centres de testing. 

« Comme toute pandémie, celle du covid-19 fluctue très rapidement en termes de contaminations. Il paraissait donc essentiel de prévoir des dispositifs de plus grande envergure pour permettre aux personnes de se faire tester par des professionnels, dans les meilleurs délais possibles », précise Christie Morreale.

Ce premier village de 350 mètres carré, qui couvrira environ un tiers du terminal de Liège Airport, disposera de cinq lignes de testing (une première ligne sera ouverte ce mercredi pour arriver à une ouverture complète de toutes les lignes de décembre). Il sera ouvert au grand public de 10h à 18h, du lundi au samedi et sera actif pendant 6 mois avec renouvellement si besoin, pour tester les personnes susceptibles d’avoir contracter le coronavirus. 

« En mettant à disposition une partie de son Terminal, Liège Airport réaffirme son rôle clé d’aéroport santé notamment via l’acheminement de matériel médical, via notre place d’unique hub européen pour le World Food Program, nous sommes un maillon logistique essentiel dans la lutte contre la pandémie », souligne Luc Partoune, CEO de Liège Airport. 

Une dizaine de membres des équipes de la Croix-Rouge seront présents chaque jour pour mener à bien ces dépistages essentiels pour faire reculer le coronavirus. « Depuis le début de la pandémie de Covid-19 en mars, tous les membres de la Croix-Rouge agissent sur le terrain pour répondre à 3 missions principales : informer et protéger la population, soutenir le milieu hospitalier et les professionnels de la santé, aider les plus démunis, qui ont plus que jamais besoin de nous en ces temps difficiles.  Nous gérons 3 villages testing à Bruxelles depuis octobre et désormais le premier village wallon à Liège-airport. Ces 4 villages ensemble auront une capacité de 5000 tests/jour. A ce stade, la Croix-Rouge a déjà testé plus de 26.000 personnes », ajoute Bruno De Meue, Directeur des Secours, Croix-Rouge de Belgique

Un budget de 125 000 euros a été débloqué par la Wallonie pour mettre ce premier village testing en place.