L’inaccessibilité des bâtiments et des transports empêche de travailler - témoignages chez UNIA

Le 3 décembre 2019, Journée internationale des personnes handicapées, Unia lançait une consultation afin de donner la parole aux personnes handicapées sur 10 grands thèmes. Pas d’améliorations majeures dans la vie des personnes en situation de handicap...

Comme nous l’avons dit dans le chapitre consacré à l’accessibilité, les personnes handicapées rencontrent beaucoup de difficultés pour avoir accès aux bâtiments et aux transports. Ceci a des répercussions négatives sur leurs possibilités de travail.
Concernant les bâtiments, les répondants font surtout état de difficultés avec les équipements sanitaires, la lourdeur des portes et l’absence d’un plan d’évacuation en cas d’incendie... Les déplacements, tant pour se rendre au travail que sur le lieu de travail, sont également problématiques.
Les personnes malvoyantes pointent aussi l’inaccessibilité des logiciels informatiques. Parfois, elles ne peuvent pas faire de télétravail parce que les programmes d’assistance ne sont disponibles que sur le lieu de travail.
« J’ai dû renoncer à plusieurs emplois car les entreprises n’étaient pas du tout accessibles. »
« Chaque trajet que je fais doit être appris et effectué régulièrement pour rester présent dans ma mémoire. Dans des bâtiments que je ne connais pas, j’ai besoin d’aide pour m’orienter et trouver le chemin (entrée, local où a lieu la formation, toilette, réfectoire etc.). L’expérience m’apprend que ce n’est pas facile à intégrer pour des collègues. » *
« Il faudrait prévoir des locaux de repos. Et du mobilier ergonomique. Et des ascenseurs. »

____

1 144 personnes en situation de handicap y ont répondu. Un an après le lancement de la consultation UNIA dévoile les résultats. 

Voici le rapport… ICI