Le "prix de l'amour" disparaîtra en 2021. Merci Karine Lalieux

Le "prix de l'amour" dont les personnes handicapées sont victimes pour leur choix de vie sera supprimé dès l'an prochain, a indiqué Karine Lalieux, ministre de l'Intégration sociale.

Le montant de l'allocation de remplacement de revenus à laquelle ont droit les personnes handicapées est réduit en fonction des revenus de leur conjoint ou cohabitant, ce qu'on appelle communément le "prix de l'amour". La personne qui choisit de vivre en couple est donc pénalisée car elle risque de voir son allocation diminuer voire disparaître.  Le coût de la mesure est estimé à 31 millions d'euros.