Le manque d’accessibilité des transports publics - témoignages chez UNIA

Le 3 décembre 2019, Journée internationale des personnes handicapées, Unia lançait une consultation afin de donner la parole aux personnes handicapées sur 10 grands thèmes. Pas d’améliorations majeures dans la vie des personnes en situation de handicap...

Le manque d’accessibilité des transports publics - témoignages chez UNIA

De très nombreux répondants soulignent le manque d’autonomie qu’ils rencontrent pour utiliser les transports publics. L’accessibilité des transports publics pour les usagers en fauteuil roulant est déplorable. Les services, les arrêts ou les gares sont aussi peu accessibles pour les voyageurs avec un handicap sensoriel. Il faudrait accorder une attention systématique à ces derniers lors des annonces faites dans les trains et les bus, aux arrêts, dans les gares et dans les applications mobiles.
L’obligation de réserver une assistance ne tient pas compte du caractère imprévisible des déplacements. Plus encore que d’autres, les voyageurs handicapés font les frais de changements imprévus (retard, suppression, changement de voie, grève, ...) parce qu’aucun aménagement n’est prévu pour eux. L’absence d’assistance le soir, le week-end et dans certaines gares est également dénoncée.
D’autre part, des répondants signalent aussi un manque de collaboration de chauffeurs de bus, un manque de sensibilisation du personnel et de multiples pannes d’ascenseurs et d’escalators. Les personnes à mobilité réduite pointent le manque de places assises. De plus, les trains bondés posent aussi un problème pour certains voyageurs autistes.
« Je dois presque emporter un matériel d’alpinisme pour entrer et sortir des wagons. » *
« Quand on est en fauteuil roulant, les transports publics sont une catastrophe. Les chauffeurs de bus refusent souvent de descendre pour sortir leur rampe d’accès. » *
« À la SNCB, on peut obtenir une assistance quand on connaît bien l’heure de son déplacement. Mais généralement, on ne connaît pas l’heure du retour et alors on ne peut tout simplement pas demander d’assistance. Comment savoir quand on va revenir d’une consultation chez le médecin à l’hôpital, d’un entretien d’embauche, d’un examen... » *
« Les changements d’horaires des trains sont communiqués par haut-parleur, et donc je rate mon train parce que je n’ai pas entendu qu’il avait changé de voie ou qu’il était supprimé. » *
« Dans les transports publics, tous les arrêts devraient être systématiquement annoncés de manière auditive. » *
« L'appli du TEC est tout simplement inutilisable pour moi, et celle de la STIB est peu accessible. [...] On peut parler d'inégalité d'accès à l'information ; et le paradoxe est que bien des personnes handicapées (malvoyantes par exemple ou aveugles) sont justement de grandes consommatrices des applications de transport en commun puisqu'elles ne peuvent pas conduire... »
« L'autisme peut être invisible, le monde est indifférent à ce type de handicap. Les transports publics bondés (personne ne vous offre une place assise), bruyants. »

____

1 144 personnes en situation de handicap y ont répondu. Un an après le lancement de la consultation UNIA dévoile les résultats. 

Voici le rapport… ICI