Le Figaro publie une tribune écrite par 4 personnes dépendantes pour répondre à Jacqueline Jencquel

Elle a fait le tour des médias : Jacqueline Jencquel milite pour pouvoir avoir recours au suicide assisté pour éviter l'état de dépendance dû à la vieillesse imprévisible.

Le Figaro publie une tribune écrite par 4 personnes dépendantes pour répondre à Jacqueline Jencquel

Philippe Aubert, Marc-Henri d'Ales, Cécile Gandon et Marie-Caroline Schürr sont 4 personnes en situation de handicap et dépendantes assumées. Le discours tenu par Madame Jencquel sonne pour eux comme des propos dégradants vis-à-vis de toute personne nécessitant une certaine aide dans leur vie quotidienne, et dénigrant vis-à-vis des aidants, soignants et autres personnes permettant cette dépendance. 

Car en effet, face au journaliste Hugo Clément (Kombini), cette dame affirme sans la moindre hésitation: «La perte d'autonomie, pour moi, c'est la fin de la vie»

Découvrez la tribune de ces 4 personnes en cliquant sur le lien suivant : http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/09/28/31003-20180928ARTFIG00328--non-madame-jencquel-dependre-de-l-autre-n-est-pas-etre-indigne.php 

 

Et vous, chers lecteurs, que pensez-vous de ces propos? Comprenez-vous Madame Jencquel? Ou Etes-vous d'accord avec Messieurs Aubert, d'Ales et Mesdames Gandon et Schürr? N'hésitez pas à nous le dire en commentaires ci-dessous!