La TEC, accessible ou pas ?

À la gare de Charleroi, ce samedi 19 juin, un chauffeur d’un bus TEC a refusé d’embarquer deux personnes en situation de handicap.

Le motif de ce refus ? Les deux personnes en situation de handicap attendaient sur le quai d’en face au vu de l’inaccessibilité du quai d'embarquement. Ces dernières avaient effectué une réservation au préalable et ont cependant dû attendre le bus suivant. Une plainte a été déposée à l’égard du chauffeur récalcitrant, en tort selon sa hiérarchie.

Heureusement, leur expérience avec le second bus s'est passée d’une toute autre manière. Madame Saouti, l’une des deux préjudiciées, s’est exprimée sur Facebook:  “Félicitations au chauffeur du bus 83 numéro 7906 qui a suivi, car lui a dévié de sa route. Et franchement, il nous a vraiment aidés, car les portes ne s’ouvraient pas une fois les rampes sorties. Il a tout fait et finalement, nous avons su prendre son bus”.