L'accessibilité en transport en commun de l'Établissement de défense sociale (EDS) de Paifve

Question écrite du 15/03/2021 de LEONARD Laurent à HENRY Philippe, Ministre du Climat, de l'Energie et de la Mobilité.

L'Établissement de défense sociale (EDS) de Paifve est situé route de Tongres à Juprelle en Province de Liège, non loin de la frontière linguistique.

Pour les personnes qui y sont internées, les contacts avec l'extérieur, les liens avec les proches et la famille représentent une véritable bouffée d'oxygène et participent à garder le contact avec la société qu'ils devront réintégrer. Des enfants viennent rendre visite à leur parent, des parents à leur enfant, des conjoints à leur compagnon/compagne. Ces visites sont essentielles et rythment leur séjour dans l'établissement. La crise que nous traversons a rendu ces visites d'autant plus vitales en ces temps de distanciation sociale et physique et d'autant plus précieuses qu'elles ont été restreintes par de nombreuses règles sanitaires.

Mais pour peu que l'on ne soit pas de Paifve ou des alentours proches, se rendre à l'EDS en transport en commun est assez peu aisé.

On peut prendre la ligne 74 du réseau De Lijn, mais l'arrêt le plus proche est à un quart d'heure de marche. On pourrait prendre une correspondance avec le 104, une ligne « proxibus » locale, mais il ne circule qu'en semaine. Or, les visites à l'établissement sont autorisées les mercredis, samedis et dimanches, on ne peut donc prendre cette correspondance qu'une fois sur la semaine.

Des aménagements pourraient-ils être faits pour permettre aux personnes qui n'ont pas les moyens de se payer une voiture, de rendre visite à leur proche à l'EDS de Paifve ? Je pense, par exemple, à l'instauration ligne spéciale desservant l'établissement en fonction de heures de visite.

Si cela n'était pas possible de faire des aménagements sur le réseau wallon, Monsieur le Ministre ne pourrait-il pas envisager de se mettre en relation avec son homologue flamand afin de voir ce qu'il est possible de faire, notamment grâce à la ligne 74 de De Lijn ?

Quelles autres solutions entrevoit-il ?

Réponse 

Actuellement, pour se rendre à l'Établissement de défense sociale (EDS) de Paifve, les visiteurs peuvent emprunter le ligne De Lijn 74, qui dispose d’une offre très qualitative, avec un voyage par heure. Cependant, elle ne dessert pas directement l’EDS, mais l’arrêt « Paifve, Chemin du Village », à environ 1 km de l’EDS.

Il est d’ailleurs confirmé que cette ligne 74 continuera à circuler sous sa forme actuelle dans le nouveau Plan Transport flamand, qui entrera en vigueur au 1er janvier prochain.

En termes de commercialisation, elle est pleinement intégrée au City Pass de Liège.

Le TEC assure, quant à lui, un voyage matin et soir dans le centre de Paifve, mais ceux-ci sont destinés principalement à un public scolaire fréquentant les écoles de Rocourt ou de Liège centre. Leurs heures de passages sont donc prévues en conséquence.

Une petite desserte est également assurée via le proxibus 104, de la commune de Juprelle, avec 2 ou 3 parcours par jour, en semaine uniquement.

Ni l’Autorité organisatrice du Transport ni le TEC n’ont actuellement de projet de renforcement de l’offre à destination de l'Établissement de défense sociale (EDS) de Paifve. Le potentiel de clientèle est en effet malheureusement trop faible pour justifier la création de voyages supplémentaires sur la ligne 174.