L'accessibilité du web en justice aux États-Unis !

Aux États-Unis, le nombre de poursuites ne cesse d'augmenter envers l'accessibilité du web qui pour de nombreuses personnes est source d'exclusion.

Le numérique joue aujourd'hui une place fondamentale dans nos vies. Sa place s'est encore plus accentuée ces derniers mois suite à la crise sanitaire. Pourtant, de nombreux sites web, applications mobiles ou encore des contenus vidéos restent inaccessibles, ce qui est source d'exclusion notamment pour les personnes malvoyantes ou aveugles, les personnes ayant des troubles épileptiques ou encore pour les personnes faisant face au trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH). De plus, cette inaccessibilité est contraire à la loi en vigueur.
En 2020, l'accessibilité numérique aux États-Unis a fait l'objet de plus de 4000 poursuites, soit une augmentation de presque 20% par rapport à 2019.

Selon une enquête, les entreprises concernées expliquent leur manque d'accessibilité pour des raisons financières, de temps ou encore parce qu'elles ont la fausse croyance que cela implique une reconstruction complète de leur structure numérique.

Pour plus d'information, cliquez ici.