L'accessibilité du tram 39 aux personnes en situation de handicap.

Question écrite concernant l'accessibilité du tram 39 aux personnes en situation de handicap de Marc Loewenstein à Elke Van den Brandt, ministre du GRBC, chargée de la mobilité.

Question

Le tronçon reliant les arrêts « Amitiés » et « Ban-Eik » emprunté par la ligne 39 de la STIB a récemment fait l’objet d’une rénovation à l’occasion de laquelle les quais de plusieurs arrêts ont été modernisés. Parmi les nouveautés observées, des pictogrammes indiquant l’accessibilité aux personnes handicapées ont été apposés sur les quais. Selon la STIB, de tels pictogrammes de couleur bleue indiquent que l’arrêt est “conforme”, c’est à dire que l’embarquement et le débarquement peuvent s’effectuer en autonomie par les usagers circulant en fauteuil roulant. 

Cependant, ces pictogrammes sont contre-indicatifs dans l’état actuel car les trams qui circulent actuellement sur la ligne 39 sont les modèles PCC 7700 qui ne sont pas équipés de dispositifs permettant aux personnes circulant en fauteuil roulant d’embarquer et de débarquer de manière autonome. Cette situation crée donc une confusion pour les usagers concernés, ce qui a pour conséquence d’entraver la bonne tenue de leurs trajets. 

Compte tenu de cette situation, voici mes questions : 

1. Si on peut comprendre que ces pictogrammes ont été apposés en prévision de la mise en circulation future d’un modèle de tram à gabarit plus large et équipé de dispositifs adaptés aux personnes en fauteuil roulant, n’aurait-il pas été possible de programmer l’ajout de ces pictogrammes dès lors que l’accessibilité à ces usagers sera réellement effective afin d’éviter cette situation confusante ? 

2. Quelles sont les actions entreprises aujourd’hui pour faire face à ces obstacles et cette confusion ? 

3. Qu’en est-il de la mise en circulation future de trams T3000/T4000 sur la ligne 39 ? Une date a-t-elle été fixée ? Quels sont les obstacles à cette mise en circulation ?

    

Réponse

Les travaux de la ligne 39 ont en effet permis la mise aux normes de l’ensemble des arrêts sur le tronçon concerné.

Cette mise aux normes d’accessibilité est une priorité pour la STIB, et une attention particulière y est accordée dans tous les travaux de réaménagement d’arrêts.

Comme c’est désormais la norme, l’aménagement de ces arrêts a inclus l’installation de pictogrammes bleus au sol, indiquant les zones d’attente pour les personnes à mobilité réduite.

La ligne 39 est un cas particulier car cette ligne est actuellement exploitée uniquement par des trams PCC. La situation à ces arrêts n’est donc pas optimale puisque les véhicules desservant les arrêts ne sont pas accessibles aux personnes à mobilité réduite.

La mise aux normes des arrêts favorise une transition idéale et rapide le jour où le matériel roulant sera adapté. Toutefois, cette transition n’étant pas attendue à brève échéance sur la ligne 39, la STIB reconnaît que les pictogrammes bleus installés au sol sont prématurés et peuvent provoquer la confusion auprès des usagers. La STIB prévoit donc de faire retirer dans les meilleurs délais ces pictogrammes, qui pourront aisément être remis en place lorsque du matériel roulant accessible desservira cette ligne.

Ce qui ne pourra avoir lieu qu’après adaptation du terminus Montgomery (car le terminus actuel ne permet pas d’accueillir des T3000 ou des T4000).