COVID-19 et santé mentale.

La Wallonie augmente ses mesures de soutien psychologique à la population et aux professionnels de soin

COVID-19 et santé mentale.

Publié le 04/11/2020

Face à la remontée de l’épidémie et au-delà des nombreuses mesures déjà prises, la Wallonie renforce une nouvelle fois les dispositifs et les équipes actives dans le secteur de la santé mentale. 44 personnes supplémentaires seront prochainement recrutées portant ainsi à 185 le nombre de psychologues et professionnels du secteur de la santé mentale engagés en Wallonie depuis le début de la crise COVID-19.

Le Gouvernement wallon a lancé, le 9 octobre, une campagne de sensibilisation à la santé mentale (affichage, réseaux sociaux et spots radiophoniques) autour du nouveau site www.trouverdusoutien.be. Cette plateforme web s’adresse tant aux citoyens qu’aux professionnels de l’aide et du soin et leur permet de trouver du soutien en santé mentale à proximité de chez eux ou de leur lieu de travail. 

Ces nouveaux outils s’appuient sur des services et équipes de professionnels du secteur de la santé mentale récemment renforcées en Wallonie. Pour rappel, la Ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, a obtenu des moyens financiers complémentaires en avril dernier pour engager près de 141 nouveaux psychologues dans les services de santé mentale (SSM) et de soins psychiatriques à domicile (SPAD) qui tournent notamment dans les maisons de repos. Ces moyens, prévus pour une période d’un an, seront prolongés jusque fin décembre 2021.

En plus de cette prolongation et de nouvelles aides forfaitaires, des renforts sont ajoutés par la Wallonie pour accroître le soutien aux professionnels de soin et à la population :

  • + 16 emplois dans les soins palliatifs pour accompagner les personnes en fin de vie et leurs proches dans une étape pénible à traverser, qui se doit d’être vécue en toute conscience et dans le respect d’autrui.
  • + 26 emplois dans les Services en assuétudes pour notamment augmenter les maraudes et intensifier des partenariats avec les acteurs de l’Action sociale

Au total, plus de 20 millions d’euros ont été investis dans des nouvelles mesures de santé mentale en Wallonie depuis le début 2020. "Cette seconde vague du Covid-19 a un impact considérable sur la santé mentale de la population, des professionnels de la première ligne et évidemment sur les personnes les plus fragiles. Ces nouvelles mesures viennent en renfort pour soutenir activement les personnes qui en ont besoin et les aider à trouver facilement de l’aide”,  conclut Christie Morreale.