Caroline Désir : Et si on accueillait mieux les enfants extraordinaires dans toutes nos écoles ⁉️

Ils.elles sont plus de 11.000 élèves scolarisé.e.s dans l’enseignement ordinaire à avoir ce qu’on appelle des “besoins spécifiques" : troubles de l’attention, dyslexie, dyscalculie, handicap…

Caroline Désir : Et si on accueillait mieux les enfants extraordinaires dans toutes nos écoles ⁉️

Ces enfants sont une vraie richesse et méritent le meilleur accompagnement possible.
➡️ Dès la prochaine rentrée, des pôles territoriaux composés d’équipes pluridisciplinaires (enseignant.e.s, éducateurs.trices, logopèdes, kinés…) seront mis en place partout à Bruxelles et en Wallonie afin d’améliorer l’accompagnement de ces élèves à besoins spécifiques dans l’enseignement ordinaire.
✅ L’objectif ? Offrir à chacun.e la possibilité de choisir la voie qui lui convient le mieux, que ce soit dans l’enseignement spécialisé ou l’enseignement ordinaire.