Allocation de remplacement de revenu et allocation d’intégration - témoignages chez UNIA

Le 3 décembre 2019, Journée internationale des personnes handicapées, Unia lançait une consultation afin de donner la parole aux personnes handicapées sur 10 grands thèmes. Pas d’améliorations majeures dans la vie des personnes en situation de handicap...

Allocation de remplacement de revenu et allocation d’intégration

Un grand nombre de personnes handicapées indiquent que l’allocation de remplacement de revenu et l’allocation d’intégration sont beaucoup trop basses pour leur assurer un niveau de vie correct. Leurs besoins sont souvent sous-estimés et les méthodes de calcul font l’objet de beaucoup de critiques. Certaines personnes handicapées jouissent d’une vie confortable grâce à leur famille, à leur patrimoine ou à des assurances qu’elles ont souscrites au cours de leur carrière.
Consultation des personnes handicapées │ 2020 19
20 2020 │ Consultation des personnes handicapées
« Les allocations du SPF sont si faibles qu’elles ne permettent même pas de survivre. » *
« Lorsque mon partenaire a également perdu son travail, mon allocation n’a pas changé et nous avions à peine 1.000 euros pour nous deux ! » *
« Tant que les allocations de remplacement de revenu du SPF Sécurité Sociale (940 € pour une personne isolée) seront encore largement inférieures au seuil de pauvreté (1.150 €), et que l'accès à l'emploi sera aussi difficile, la majorité des personnes handicapées continueront à vivre dans la précarité. »
« Si je n’avais pas mon mari, je serais sous le seuil de pauvreté. »
« C'est ma famille qui m'aide. Sans ma famille je n'aurais pas ce niveau de vie. »
« Un des parents doit arrêter de travailler pour s'occuper des déplacements, suivis kiné/logo, devoirs, repas, hygiène ... Quid quand les parents ne seront plus présents ?! »
« Maman et papa sont divorcés. Papa travaille très dur pour pouvoir assurer un maximum de thérapies qui ne sont que peu remboursées et maman est obligée d’être femme au foyer pour que je puisse aller à ces thérapies. »

____

1 144 personnes en situation de handicap y ont répondu. Un an après le lancement de la consultation nous pouvons dévoiler les résultats. 

Voici le rapport… ICI