Alison Lapper : l’art de questionner la normalité.

Cet article est le premier d’une série consacrée aux personnalités célèbres porteuses de handicaps.

Alison Lapper : l’art de questionner la normalité.

Alison Lapper est née le 7 avril 1965 dans l’ouest de l’Angleterre. Elle est atteinte de phocomélie, maladie entrainant l’absence de bras à la naissance, ainsi que des jambes raccourcies. Institutionnalisée très jeune, elle eut un déclic lorsqu’elle reçut et essaya pour la première fois des prothèses : ces membres artificiels n’étaient pas là pour l’aider, mais pour cacher ses particularités aux autres.

 

Depuis lors, elle oeuvre en tant que peintre, photographe ou graphiste pour réaliser des créations questionnant les standards de l’art et de la beauté, en prenant régulièrement son corps comme modèle. L’oeuvre l’aillant rendue célèbre est une statue réalisée par Marc Quinn, basée sur une photo pour laquelle elle a posé enceinte. Intitulée “Alison Lapper Pregnant”, elle a été exposée pendant plus de deux ans sur le fameux Trafalgar Square, à Londres.

 

crédits photo : http://www.cgpgrey.com