5.000 chèques ALE gratuits

De nouvelles mesures pour protéger et relancer l’emploi en Wallonie

5.000 chèques ALE gratuits

Sur proposition de la Ministre de l’Emploi et de la Formation, Christie Morreale, le Gouvernement de Wallonie vient de marquer son accord sur une série de mesures visant à sécuriser et soutenir les chercheurs d’emploi, les travailleur.euse.s et les entreprises dans le cadre du rebond de la crise COVID-19.

Au-delà des mesures d’immunisation pour continuer à aider financièrement les entreprises, institutions et protéger l’emploi en Wallonie à travers différents mécanismes (prolongation de 6 mois de la validité des titres-services, maintien de la prime Plan Formation-Insertion (PFI) à concurrence de 70% en cas de suspension des contrats, maintien de subventions pour le jobcoachingmesures visant à favoriser l’engagement de demandeurs d’emploi inoccupés auprès de certaines entreprises…), deux nouveaux projets de soutien à l’emploi sont aujourd’hui adoptés et seront prochainement mis en œuvre : 

 

  • La Mesure « Tremplin 24 mois » qui vise à mettre à l’emploi des chercheur.euse.s d’emplois inscrits en tant que tels depuis plus de 24 mois.  L’objectif est double : insérer des publics fragilisés sur le marché de l’emploi et apporter des réponses aux besoins criants de main-d’œuvre dans des secteurs essentiels. Concrètement, une subvention de 1 000€ par mois (sur la base de contrat de travail à temps plein), pendant 24 mois, sera accordée aux employeurs qui, d’ici fin juin, engageront une personne qui remplit les conditions ad hoc. Cette subvention vient s’ajouter à une activation des allocations de chômage de 500 € par mois pendant 1an, 250€ pendant 6 mois et 125€ pendant 6 mois. Cette mesure devrait permettre de mettre à l’emploi près de 250 personnes dans les secteurs essentiels dès 2021.  
  • La mise en circuit de 5.000 chèques ALE gratuits à disposition des établissements pour aînés, des structures d’hébergement pour personnes handicapées et de santé mentale pour engager des aide-ménagères et du personnel logistique supplémentaires. Ces chèques serviront à soutenir les institutions et le personnel dans diverses tâches comme la distribution des repas, les activités au profit des résidents, le nettoyage accru, l’application des mesures d’hygiène et de désinfection des lieux, l’aide aux équipes (para)médicales dans la préparation du matériel, l’aide logistique liée à l’aménagement des lieux et à la gestion des stocks, etc.

« Cette crise sanitaire bouscule jour après jour le travail de la majorité des secteurs d’activités. Le Gouvernement de Wallonie répond présent dans son soutien en adoptant de nouvelles mesures d’aide à la protection et la relance de l’emploi », conclut Christie Morreale.