10X plus touchées par la violence

Les femmes en situation de handicap, 10X plus à risque d’être victime de violence.

Les femmes en situation de handicap sont dans la société actuelle l’objet de nombreuses discriminations qui les rendent vulnérables depuis le plus jeune âge. Il en ressort qu’elles sont 10X plus touchées par la violence par des agresseurs qui profitent de leurs difficultés physiques ou encore à communiquer.


En plus des violences physiques qu’elles peuvent subir, des violences psychologiques les touchent aussi. Notamment le fait qu’elles soient régulièrement exclues des services de santé sexuelle et reproductive. En effet, va-t-on savoir pourquoi, les femmes handicapées sont souvent considérées comme asexuelles. Comme si leur handicap les empêchait d’avoir du désir, d’avoir des relations ou encore de donner la vie et devenir parent. Trop souvent, la différence résonne comme « invalide » et dérive vers « incapable ». Il est temps que cela change. Pour aller vers ce changement, l’auteur de l’article propose les solutions suivantes :

  • « Renforcer les entités gouvernementales pour prévenir et de répondre à la violence
  • Concevoir des services et des programmes inclusifs et accessibles qui protègent les femmes et les filles de la violence
  • Investir dans l'autonomisation des femmes et des filles handicapées pour qu'elles connaissent leurs droits sexuels et reproductifs et comment se protéger.
  • Améliorer la disponibilité des données sur les différentes formes de violence subies par les femmes et les filles handicapées dans différentes parties du monde.
  • Investissez dans des interventions fondées sur des preuves qui peuvent démontrer une diminution de l'incidence de la violence et apporter un changement durable dans la vie des femmes et des filles handicapées.
  • Inclure activement et délibérément la violence contre les femmes et les filles handicapées dans les projets de développement. »

 

Pour en savoir plus sur les femmes en situation de handicap, cliquez ici.