1 personne sur 2 vaccinée en première dose en Wallonie.

En Wallonie, la moitié de la population wallonne de 18 ans et plus est désormais vaccinée avec au moins une dose et 18% ont eu une vaccination complète ; des indicateurs qui positionnent la Région wallonne dans le top 3 de l’Union européenne.

Une antenne de vaccination de proximité sera ouverte à Farciennes la semaine prochaine.

La phase de vaccination destinée au grand public (phase 2) est pleinement amorcée et avance à bon rythme grâce aux adaptations mises en place afin d’augmenter la capacité vaccinale des centres. Les invitations sont actuellement envoyées, par âge et de manière décroissante, en commençant par les personnes âgées de 64 ans et moins.

 

Près de 203.000 personnes ont en outre été vaccinées la semaine dernière dans les différents sites. Pour cette semaine du 24 mai, la Wallonie distribue près de 205.000 doses de vaccins dans les centres et antennes de vaccination déployés sur son territoire.

 

Afin d’encourager la vaccination de tous et pour offrir une couverture vaccinale maximale sur l’ensemble du territoire, la Wallonie déploiera par ailleurs une nouvelle antenne de vaccination à Farciennes. Cette dernière reprendra les plages de vaccination de l'antenne de Bouillon qui fermera pour sa part ses portes (à l’exception des secondes doses programmées), l’ensemble de la population locale visée ayant eu l’opportunité de se faire vacciner dans cette antenne de proximité. 

La nouvelle antenne de proximité de Farciennes, qui sera située au centre culturel de la commune, sera active la semaine du 31 mai, de 9h à 21h les jours de semaine et de 9h à 16h le samedi, sur au moins 2 lignes. Les plages de rendez-vous sont ouvertes depuis le week-end dernier dans l’outil Doclr de réservation en ligne. L’expérience sera évaluée pour la suite. 

 

La phase de la vaccination des publics très fragilisés ou précarisés qui a démarré la semaine dernière dans 8 structures accueillant notamment en journée des personnes sans-abris, sans-papiers ou encore présentant des troubles de santé mentale ou d’assuétudes, etc. continuera également cette semaine et les suivantes sur l’ensemble du territoire wallon. 

Elle s’organise suivant deux approches ; soit via une vaccination in situ dans les structures d’accueil par des médecins, soit en accompagnant les personnes fréquentant les structures dans les centres de vaccination préalablement informés. En une semaine, cette étape a déjà permis à près de 350 personnes de bénéficier du vaccin unidose Johnson & Johnson. 

 

La phase de la vaccination des publics très fragilisés ou précarisés qui a démarré la semaine dernière dans 8 structures accueillant notamment en journée des personnes sans-abris, sans-papiers ou encore présentant des troubles de santé mentale ou d’assuétudes, etc. continuera également cette semaine et les suivantes sur l’ensemble du territoire wallon. Elle s’organise suivant deux approches ; soit via une vaccination in situ dans les structures d’accueil par des médecins, soit en accompagnant les personnes fréquentant les structures dans les centres de vaccination préalablement informés. En une semaine, cette étape a déjà permis à près de 350 personnes de bénéficier du vaccin unidose Johnson & Johnson.