Vibrer lors d’un festival au-delà du handicap auditif

L’édition 2021 du festival Savalaure (Cantal) a été rythmé par l’utilisation d’une nouvelle technologie, des gilets pour vibrer au diapason malgré la surdité.

Nathalie Perdu, organisatrice du festival Savalaure, explique: “connecté en wifi ou en bluetooth à une table de mixage le gilet retransmet, sous forme de vibrations, toutes les fréquences sonores des instruments”. Les vibrations viennent compléter l’expérience visuelle vécue par les personnes sourdes ou malentendantes. En aucun cas, le gilet amplifie les sons. Selon Elise Marre, clarinettiste :  " La musique passe par la peau, les sensations, les vibrations. Pas seulement par les oreilles…» et par conséquent, ce dispositif prend tout son sens. 

Les musicien·ne·s présent·e·s lors de cet évènement ont invité chaleureusement les personnes atteintes de surdité à se rendre à des concerts, avec ou sans ce gilet, car, selon eux, il y aura toujours une expérience à vivre.