Vers un examen d'office de l'octroi ou non des ARR-AI une fois atteint l'âge de 21 ans

Une personne sur 4 bénéficiant d'AFS (Allocations Familiales Supplémentaires) n'introduit pas de demande d'ARR-AI (Allocation de Remplacement de Revenus-Allocation d'Intégration) une fois atteint l'âge de 21 ans.

Vers un examen d'office de l'octroi ou non des ARR-AI une fois atteint l'âge de 21 ans

Ainsi, 25% des personnes concernées omettent d’introduire une telle demande, par méconnaissance de leurs droits, en raison de la complexité de la procédure ou pour d’autres motifs.

C'est pourquoi, une nouvelle loi adressée aux personnes handicapées ayant atteint l’âge de 21 ans accomplis permettra l'examen automatique de leur dossier en vue de l'octroi éventuel des ARR-AI.  Cette proposition de loi devrait entrée en vigueur dès le 1er janvier 2021.

Attention ! Il s'agit bien d'un examen d'office mais pas d'un octroi d'office car les critères d'octroi des AFS ne sont pas les mêmes que ceux des ARR-AI. Autrement dit, ce n'est pas parce que vous avez bénéficié d'AFS que vous bénéficierez d'office d'une ARR ou d'une AI.

La personne en situation de handicap sera bien entendu informée de cette procédure d'examen d'office et pourra le cas échéant renoncer à l'ouverture de cet examen ou au contraire, fournir les informations nécessaires à l’examen de son dossier.