Un discours remarqué et remarquable

Le 16 juin 2021, la première députée sourde israélienne, Shirley Pinto, prononçait son premier discours en langue des signes à la Knesset, le parlement israélien, un discours fortement applaudi par l’assemblée.

Lors de ce discours, elle a évoqué son enfance en Israël en tant que personne en situation de handicap : « Dès mon plus jeune âge, avec mes parents, j'ai fait l'expérience directe de mon corps et de mon âme, le manque d'accessibilité, le manque de conscience et les barrières sociétales inhérente »

Elle est une militante de longue date et a déclaré pendant son discours souhaiter représenter les 1.800.000 personnes du pays en situation de handicap physique, mental, sensoriel ou invisible.

Après son allocution, l’assemblée a réalisé une standing ovation pour la députée.