La LfPC : Parler et apprendre un français riche

Les accompagnants d'enfants sourds sont parfois tentés de parler une langue simplifiée pour se faire comprendre au mieux, mais cela a un coût.

Les enfants sourds utilisent en moyenne une langue française moins riche et complète que leurs homologues dits "valides", ce qui peut entraîner des difficultés face au langage écrit, qui n'est pas semblable au langage qu'ils utilisent. Cela est lié au fait que pour se faire comprendre, leurs parents ou accompagnants simplifient leur langage au maximum. Cependant, cela n'est pas une fatalité. La LfPC (langue française parlée complétée) permet l'utilisation d'un vocabulaire riche dans toutes les situations, pour aider l'enfant à se forger un vocabulaire complet.