Du changement dans le remboursement de la kinésithérapie

3 nouveautés pour le remboursement de la kinésithérapie à partir du 1er septembre

Du changement dans le remboursement de la kinésithérapie

À partir du 1er septembre 2019, un patient paiera une part personnelle (ticket modérateur) fixe pour sa séance de kinésithérapie. Un système plus simple et plus clair tant pour les kinésithérapeutes que pour les patients. Par ailleurs, les séances spécifiques de kiné pour les personnes atteintes d’infirmité motrice cérébrale seront désormais accessibles aux adultes. Enfin, la nomenclature clarifie la situation pour certaines techniques invasives effectuées par des kinés.

Ce 1er septembre, la règlementation de kinésithérapie s’adapte sous différents aspects :
• La part personnelle (ticket modérateur) du patient est fixée pour une longue période
• La nomenclature de kinésithérapie s’adapte pour le traitement des patients atteints d’infirmité motrice cérébrale
• Elle clarifie aussi le fait que l’assurance soins de santé ne rembourse pas des techniques invasives telles que l’acupuncture ou le dry-needling effectuées par des kinésithérapeutes.


En savoir plus