Stephen Hawking : La paralysie n’empêche pas de marquer le monde

Cet article est le quatrième d’une série consacrée aux personnalités célèbres porteuses de handicaps.

Stephen Hawking : La paralysie n’empêche pas de marquer le monde

Stephen Hawking est né 8 janvier 1942 à Oxford, au Royaume-Uni, 300 ans jour pour jour après la mort de Galilée. Passionné jeune par les mathématiques, il suit un cursus en physique à l’université d’Oxford car ces premiers n’étaient pas proposés. Après cela, il continue ses études en astronomie à Cambridge, avant de devenir chercheur.

 

C’est à cette époque qu’il commence à développer les symptômes d’unesclérose latérale amyotrophique (aussi connue sous le nom de maladie de Charcot). Cette maladie progressera lentement tout au long de sa vie, jusqu’à le laisser totalement paralysé.

 

Malgré cela, et malgré les nombreuses épreuves qui ont jalonné sa vie (les médecins ont conseillé à sa première épouse de le débrancher après une pneumonie ravageuse, dont il se tirera finalement en aillant totalement perdu la parole), il a réussit à devenir une sommité de l’astronomie et de la science au sens large. Ses recherches ont mené à différents théorèmes et découvertes majeures concernant la gravité, et les trous noirs en particulier. Ses livres de vulgarisation scientifique, comme “Une brève histoire du temps”, sont aussi devenus des best-sellers internationaux.