France : Le refus d’un chien guide et de son maître dans un lieu public reste chose courante

Malgré la loi autorisant les personnes aveugles à se déplacer partout avec leurs chiens guides, beaucoup d'entre eux se voit encore aujourd'hui refuser l'accès à certains établissements...

Interdire l’accès d’un chien guide et de son maître dans un lieu ouvert au public est passible d’une amende pouvant s'élever jusqu'a 450 €. Cela ne semble pourtant pas effrayer certains propriétaires d'établissements...

Il s'agit là d'une des conclusions de la grande enquête nationale sur l’accessibilité des maîtres de chiens guides d’aveugles publiée par L’ANMCGA, qui démontre qu’un maitre chien guide peut rencontrer au moins une difficulté par semaine à accéder à un lieu ouvert au public!

-Pendant les 2 dernières semaines de février 2013, 119 maîtres de chiens guides d’aveugle ont testé 1 044 lieux ouverts au public (commerces, services publics, transports, etc.).
-Dans 15% des cas, les chiens guides et leurs maîtres ne peuvent accéder librement dans un lieu ouvert au public. Pire, leur accessibilité est freinée dans 8,8% des cas et refusée dans 6,3% des cas avec prépondérance pour les taxis, hôtels et maisons d'hôte.

Suite à cette enquête , une pétition “Partout avec mon chien guide” comportant plus de 25 000 signatures à été remise début avril à la ministre déléguée aux personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti. Les choses risquent peut être de bouger d'ici peu.