Tous concernés, tous sensibilisés : la campagne d'ASPH est lancée!

Au travers de cette campagne, l'ASPH insiste sur l’importance d’un environnement adapté et accessible pour qu’une personne en situation de handicap puisse vivre en toute autonomie, se déplacer comme tout un chacun, avoir une vie sociale, professionnelle,

Tous concernés, tous sensibilisés : la campagne d'ASPH est lancée!

Une personne en situation de handicap qui n’a pas accès aux transports, à l’espace public, à l’information, à l’école, à la justice, etc. est exclue de la société. Elle n’est pas pleinement maître de ses choix ni de ses décisions. Elle n’est pas l’égale d’une personne dite valide et cela, nous ne pouvons pas le soutenir.

Rien qu’en Belgique, 40 % de la population est considérée comme «personne à mobilité réduite (PMR)». Par PMR, on entend autant les personnes qui se déplacent en voiturette que les parents avec poussette, une femme enceinte ou une personne avec une jambe plâtrée. C’est dire l’importance des aménagements spécifiques qui doivent être installés en quantité dans les espaces publics.

 

Qu’est-ce qu’un aménagement?

Un aménagement est une mesure concrète qui permet d’aménager, d’adapter un environnement inadapté à une personne en situation de handicap pour sa pleine participation à la vie en société. On parle souvent d’aménagements «raisonnables» et on évalue le caractère «raisonnable» de cet aménagement par rapport à des critères de coût, de fréquence et de durée de l’aménagement; d’impact sur l’organisation, sur l’environnement; à l’existence ou non d’alternatives.

Les aménagements vont bien au-delà de l’accessibilité physique des bâtiments, des voiries, etc. Il faut aussi comprendre les aménagements au sens large. Ils concernent l’accessibilité de, et à, l’information, des services, etc. (signalisation, information claire, compréhensible et adaptée selon le handicap, information disponible en «Facile à lire et à comprendre», Braille, sous-titrage, etc.).

Il est essentiel de lever les barrières à la pleine inclusion des personnes en situation de handicap. Il est également primordial de sensibiliser et d’informer les architectes, les décideurs politiques, les concepteurs d’un produit, les opérateurs de l’information, etc. à la conception (et à l’accessibilité) universelle

 

8 cartes postales, 1 campagne de sensibilisation

Au travers de huit cartes postales significatives de l’utilisation quotidienne d’un aménagement, l’ASPH souhaite mettre en avant l’universalité de ces adaptations adressées initialement à un public spécifique, et finalement profitables à l’ensemble de la population.

Par cette campagne, l’ASPH souhaite faire évoluer les mentalités pour une société plus inclusive tout en valorisant les adaptations réalisées pour une partie de la population. La véritable inclusion permet aux personnes en situation de handicap de bénéficier du même traitement que tout un chacun, sans que le handicap neconstitue un frein d’accès ou de participation. Il est primordial d’œuvrer pour une société ouverte et adaptée aux différences et dont le handicap, finalement, est une spécificité parmi tant d’autres.

Ces cartes postales - fraîches, drôles et colorées - seront diffusées à plus de 60.000 exemplaires en Régions wallonne et bruxelloise dans les bars, les cinémas, les commerces et les campus universitaires, du 26 novembre au 10 décembre 2018.

Une distribution sur le terrain à Bruxelles se fera le 3 décembre prochain, à l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées.

 

© Communiqué de presse ASPH