"gaspard", 1ère solution connectée pour la prévention des problèmes de peau liés au fauteu

Aider les personnes à mobilité réduite à bien se positionner dans leur fauteuil et à bouger suffisamment pour éviter le risque d’escarre : c’est la fonction de gaspard. Sa commercialisation a commencé en janvier 2019.

"gaspard", 1ère solution connectée pour la prévention des problèmes de peau liés au fauteu

Un outil connecté et pratique

Né de l’expérience vécue par son créateur, Morgan Lavaux – lui-même devenu tétraplégique à la suite d’un accident de sport –, gaspard. n’est pas un gadget techno de plus. Il se présente au contraire comme un outil simple et pratique qui répond exactement aux besoins des personnes en fauteuil. gaspard. se compose d’un tapis qui analyse le positionnement de la personne sur son fauteuil et d’une application sur smartphone qui lui transmet toutes les informations utiles et alertes.

gaspard. fonctionne sur un très grand nombre de fauteuils, avec la plupart des coussins d’assise, et s’adapte à la plupart des pathologies.

Quelques chiffres...

> 600 000 personnes sont en fauteuil roulant en France. Chaque année, 50 % d’entre elles développent des problèmes de peau.
>
3 Mds € sont dépensés tous les ans en France par la Sécurité Sociale pour traiter les problèmes d’escarre.

> 3 heures : c’est le temps moyen d’apparition d’une escarre après une immobilité prolongée dans un fauteuil.
>
6 mois : c’est le temps moyen d’alitement à l’hôpital d’une personne atteinte d’une escarre.

Une innovation saluée

Constitué d’un tapis (nappe de capteurs) installé sous le coussin d’assise de la personne, relié via bluetooth à une application, gaspard. rend intelligents les fauteuils roulants. Cette innovation, saluée lors de ses premières présentations – à la fois dans l’univers de la technologie et par de nombreux professionnels de santé – aura connu deux années de tests et de développements avant d’arriver en commercialisation au début 2019.

gaspard. propose 4 fonctionnalités majeures :

Compteur de mouvements : gaspard. compte le nombre de « push-ups » réalisés par la personne en fauteuil, suivant les conseils des thérapeutes.
Détection de mauvais positionnement : gaspard. identifie les points de pression anormaux dans le fauteuil et envoie une alerte sur le smartphone de la personne.

Calcul du temps passé dans le fauteuil : gaspard. comptabilise le temps réel assis dans le fauteuil et l’analyse jour après jour.
Historique et statistiques : toutes les informations sont enregistrées, stockées et analysées, et peuvent être partagées avec une tierce personne choisie.

Un « allié santé contre l’escarre »

gaspard. s’adapte à la pathologie du plus grand nombre. Une première étape de calibration permet de prendre en compte chaque positionnement et tous les réglages peuvent ensuite être modifiés selon les besoins et objectifs de la personne, accompagnée de ses thérapeutes. L’interface a été conçue et pensée pour aider et motiver la personne au quotidien, via un système ludique de récompenses.

Captiv... La jeune société nantaise créatrice de gaspard.

Le coussin anti-escarre gaspard. a été conçu et développé par les équipes de Captiv, une jeune société implantée à Nantes, et il est entièrement fabriqué en région Pays de la Loire.

 

Cette aide technique et technologique est vendue à 495€, commandable sur leur site : https://www.mistergaspard.com