Des vibrations pour percevoir les alarmes sonores

Un étudiant développe un appareil baptisé Deaf'Tab, une tablette qui permet aux sourds et malentendants de recevoir une notification quand retentit une alarme sonore.

Une alarme incendie retentit dans un hôtel. Tous les clients évacuent, sauf un. Et pour cause : il est sourd et personne ne l'a prévenu. Heureusement, l'histoire finit bien. Elle va donner une idée à un ami du rescapé, Quentin Wavelet, alors lycéen en terminal S à Mont-de-Marsan (Landes) : créer un objet de la taille d'un smartphone avertissant les personnes atteintes de surdité qu'une alarme sonore s'est déclenchée.

Le dispositif est assez simple : un émetteur est posé contre l’objet dont on veut transmettre le son (une alarme à incendie, un four, la sonnette d’un portail…). L’émetteur est programmé pour reconnaître la fréquence de cette alarme. Quand il la capte, il envoie un signal à la tablette. Celle-ci vibre et affiche le pictogramme correspondant. Les émetteurs et la tablette communiquent grâce à de simples ondes radio.

L’objectif du créateur ? Équiper une maison entière à moindre frais, aux alentours d'une centaine d'euros. Mais au vu de la réussite de ses premiers tests, Quentin Wavelet pense bien évidemment aussi aux maisons de retraite. "Les personnes âgées atteintes de surdité pourraient être prévenues rapidement avant que chaque aide soignant aient fait le tour des chambres", explique-t-il. Et bien entendu, les hôtels pourraient en mettre à la disposition de leurs clients...

Il a lancé une campagne de financement participatif pour concrétiser son projet et le commercialiser.