Un paralysé remarche après une greffe de cellules nerveuses,

Il y a encore quelques semaines Darek Fidyka un jeune pompier de 40 ans était prisonnier de son corps suite à une agression, il a reçu un coup de couteau qui a déchiré les nerfs de sa colonne vertébrale.

Paralysé jusqu’à la taille, il est la première personne à se remettre d’une déchirure de la moelle épinière. Il peut aujourd’hui remarcher avec un déambulateur et ressentir ses jambes.

Concrètement, les médecins ont transplanté les cellules olfactives du patient situé au niveau du nez sur la colonne vertébrale.

Là, ces cellules ont permis aux fibres nerveuses sectionnées de se reconstituer, ce qui paraissait jusqu'à présent impossible.

Un espoir pour des milliers de paralysés mais il faudra du temps pour que l’opération soit reproduite. Cette opération pourra être généralisable et adaptée aux autres handicap comme une déficience visuelle ou auditive.