Mannequin malgré une maladie génétique très rare

Née avec cette maladie Melanie Gaydos, une Américaine de 26 ans, est malgré tout parvenue à devenir mannequin, et ce depuis quatre ans.

La dysplasie ectodermique est une maladie qui affecte les cheveux et la peau.

C’est à New-york qu’elle a rencontré un photographe qui est rapidement devenu son petit ami lui permettant d’entamer son nouveau boulot.

«J’ai commencé cette carrière dans le but d’en savoir plus sur moi-même», explique aujourd’hui celle qui a dû subir entre trente et quarante opérations chirurgicales durant son enfance. «Je n’ai jamais pensé que cela allait m’amener où je suis aujourd’hui...»

Sa carrière a rapidement décollé et elle est aujourd’hui une mannequin et... actrice particulièrement populaire. Une réussite qu’elle savoure compte tenu des difficultés rencontrées durant son enfance.

«Quand j’étais enfant, je devais affronter le regard des gens», explique-t-elle. «À 16 ans, j’étais réellement déprimée et suicidaire. Je n’avais pas envie de vivre et je ne pensais pas que je serais encore là après mes 18 ans.»

Une différence qui ne l’a donc pas empêchée de réaliser ses rêves. «Je suis désormais top-modèle à temps plein, mais également actrice. Cela me permet de voyager à travers le monde. Je me suis rendue dans plein de pays pour mes différents projets, et ça a vraiment été incroyable.»