Les places de parking PMR deviennent payantes à Bruxelles

A présent les personnes handicapées doivent payer leurs places de parking à Ixelles.

Un petit sticker a fait son apparition sur les horodateurs qui mentionnent que les personnes en situation de handicap doivent payer leur place de parking comme tout le monde. Cette disposition va s’étendre à toutes les communes bruxelloises. Ce qui réveille des débats et de la colère chez d’autres.

En Belgique, la carte européenne de stationnement pour personnes handicapées, délivrée par le SPF Sécurité Sociale, offrait le stationnement gratuit là où la durée est limitée par un parcmètre et ce, dans les communes qui l’autorisaient, comme c’était le cas à Ixelles. « Avant l’application du Plan régional de stationnement, les personnes handicapées ne payaient pas leur place de parking située en zone rouge », comme les quartiers commerçants où la rotation du parking doit être maximale, rapporte Caroline Désir (PS), échevine de la Mobilité à Ixelles. « Et c’est logique, puisque souvent les personnes à mobilité réduite ont des difficultés à se déplacer jusqu’à l’horodateur ».
Mais la commune a du revoir ses dispositions, le Plan régional prévoit que dans les zones rouge et orange, tous les usagers, à l’exception des prestataires de soins médicaux urgents, doivent s’acquitter d’une redevance et ne pas dépasser les deux heures de stationnement. Pour palier cette situation délicate la commune d’Ixelles a ajouté des places réservées aux handicapés, signalées par un marquage et un panneau spécifiques qui, elles, restent gratuites.