Les chômeurs dans une situation d’aidant proche sont dispensés de recherche d’emploi

Les aidants proches seront encore à l’avenir dispensés de la recherche d’un emploi, et recevront un montant mensuel de 266 euros, pouvant passer à 216 euros après 24 mois.

Les chômeurs qui souhaitent prodiguer des soins à leurs proches et qui sont en mesure de produire une attestation (médicale) à cet effet auront de ce fait droit à 48 mois en situation d’aidant proche au maximum, et ce par analogie aux personnes actives qui peuvent aussi prendre 48 mois de ‘crédit-temps motivé’. C’est ce qui se trouve dans un AR que le Ministre de l’Emploi Kris Peeters a élaboré, et qui entrera rétroactivement en vigueur à partir du 1 er janvier 2015. Le Ministre de l’Emploi Kris Peeters souhaite aussi examiner comment l’on pourrait accorder aux aidants proches une protection supplémentaire sous forme d’une assurance accidents ou leur permettre de se constituer des droits de pension.




Pour en savoir plus, consultez le communiqué de presse complet...