La mucoviscidose dorénavant dépistée gratuitement à la naissance

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté un arrêté en matière de dépistage des anomalies congénitales à la naissance. Nouveauté : la mucoviscidose a été insérée dans le programme de dépistage gratuit, permettant un diagnostic et une pr

Le programme de dépistage néonatal constitue l’un des programmes de santé publique prioritaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Un nouvel arrêté était nécessaire afin d’adapter la situation au transfert de compétences suite aux accords dits de la Sainte-Emilie (décret du 3 avril 2014). En Fédération Wallonie-Bruxelles, c’est aujourd’hui l’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE) qui assure la gestion de ce programme.

A ce jour, une prise de sang (appelée test de Guthrie) est déjà proposée pour tous les nouveau-nés avant le 5ème jour de vie afin de détecter précocement des anomalies invisibles au moment de la naissance. Ce programme de dépistage est proposé gratuitement à tous les enfants nés en Fédération Wallonie-Bruxelles, soit dans les services de maternité, soit à domicile en étant suivi par des sages-femmes indépendantes.

Le nouvel arrêté permet d’ajouter la détection dès la naissance d’une maladie supplémentaire : la mucoviscidose, maladie qui touche 1 enfant sur 3.000 en Belgique.  « Une prise en charge précoce de la mucoviscidose, idéalement avant les 2 mois de l’enfant, permet de démarrer rapidement des soins spécialisés avant l’apparition des symptômes. On évite ainsi des complications et cela participe à augmenter l’espérance de vie des malades » se réjouit la Ministre de la Santé et de l’Enfance de la Fédération Wallonie-Bruxelles Bénédicte LINARD.

La Fédération Wallonie-Bruxelles finance le dépistage via l’ONE. Les tests de confirmation du diagnostic sont, eux, à charge de l'INAMI. Le coût de cette mesure est évalué à 5 euros par enfant et donc à 300.000 euros par an.