La Culture accessible pour tous !

L’accessibilité de la culture et la participation culturelle de tous les publics sont au cœur des politiques culturelles menées par la Fédération Wallonie-Bruxelles depuis plus de 40 ans.

Dans ce cadre, la Ministre de la Culture et de l’Egalité des chances, Fadila Laanan, a accordé une attention particulière aux personnes en situation de handicap. La reconnaissance et la réalisation de leurs droits culturels sont effet des enjeux politiques importants.

La volonté politique de renforcer l’accessibilité de la culture pour les personnes en situation de handicap est manifeste. Elle se traduit par le soutien ou la mise en œuvre de différents dispositifs et initiatives.

L’un des principaux obstacles en matière d’accessibilité des personnes porteuses d’un handicap est celui de l’aménagement des infrastructures.

D’une manière générale, une concertation avec des associations spécialisées sur l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite est désormais systématiquement organisée par le Service des infrastructures culturelles pour tout projet d’aménagement architectural dans des bâtiments qui appartiennent à la Fédération Wallonie-Bruxelles.

De nombreuses actions ont été mises en place par la Ministre de la Culture et de l’Egalité de chances, Fadila Laanan, pour favoriser la participation culturelle des personnes handicapées.
Dans le secteur de la lecture publique, plusieurs projets de collaboration entre les
bibliothèques et l’Association des Parents d’Enfants Déficients Auditifs Francophones (APEDAF) sont menés en vue de développer des animations autour de la lecture à destination des personnes sourdes et malentendantes.

De nombreux musées prévoient des supports et des espaces spécialement adaptés aux personnes handicapées (approches multi-sensorielles, visites guidées, parcours adaptés, audio description, thermoformage…) :

- Le Musée Royal de Mariemont ;
- Le Grand Curtius à Liège ;
- Le MAC’s-Hornu ;
- Le Musée de Louvain-la-Neuve ;
- Le Musée IANCHELEVICI
- Les Musées Royaux des Beaux-arts de Bruxelles ;
- …
Dans le secteur de l’Audiovisuel, le contrat de gestion 2007-2012 de la RTBF
prévoyait déjà à la fois un quota d’émissions sous-titrées et la traduction gestuelle quotidienne du JT ainsi que des NIOUZZ (journal télévisé pour enfants).
La politique de sous-titrage a été renforcée par le lancement de La Trois, qui propose des films en version originale avec sous-titrage en français.

Dans le nouveau contrat de gestion de la RTBF, deux nouvelles dispositions sont également à mettre en avant :

- Un catalogue de vidéos à la demande (VOD) comportant des films sous-titrés et des films en audio-description diffusés à la demande pour les malentendants et pour les publics malvoyants.

- La RTBF va rendre son site internet accessible aux personnes malvoyantes et aveugles. Elle s’engage à diffuser en linéaire, sur ses chaînes de télévision, deux fictions auto-décrites par an à partir de 2014.

La Fédération Wallonie Bruxelles développe également différentes initiatives pour favoriser l’accessibilité aux œuvres cinématographiques. De manière récurrente,
le Centre du cinéma et de l’audiovisuel prend en charge l’audio description de films belges francophones en collaboration avec l’asbl Les amis des aveugles. Le système de soutien à l’édition des films belges en DVD et Blu-ray prévoit
également une aide supplémentaire en cas de sous titrage du film en français spécifiquement adapté aux sourds et malentendants.

Le complexe cinématographique Sauvenière, géré par l’asbl « Les Grignoux », à Liège et l’asbl GAMAH (Groupe d'Action pour une meilleure Accessibilité aux
personnes Handicapées) intègrent des mesures spécifiques favorisant l’accessibilité. En effet, le nombre de places réservées aux personnes à mobilité réduite est supérieur à la norme. Les salles sont également équipées pour favoriser l’audition des malentendants.

Par ailleurs, en 2011 la Ministre Fadila Laanan a lancé une nouvelle initiative: la campagne « Alors on danse ? » avec la précieuse collaboration de Stromae.
La campagne invite les promoteurs des manifestations culturelles à accroître leurs efforts pour améliorer l’accessibilité de leur site aux personnes handicapées. Les festivals répondant aux normes se sont vus attribuer le label « Access-i ».
L’objectif était d‘offrir une information lisible, objective et facilement accessible sur les dispositifs prévus à leur attention dans les festivals de musique.
A ce jour, 12 festivals ont été labellisés.

Contact
Aurore Dierick
Porte-parole
Tél. : +32/(0)2/801.70.20
Gsm : +32/(0) 477/89.53.86
E-mail : aurore.dierick@gov.cfwb.b