Ippon au handicap

Douze ans après en avoir été bannis, quelques athlètes handicapés mentaux ont été autorisés à participer à rejoindre la famille olympique, l’été dernier à Londres.

C’est le samedi 16 février 2013 qu’Elisabeth Bernabet , une jeune trisomique de 22 ans a obtenu sa ceinture noire 1er dan. La toute première pour un sportif trisomique.

Le parcours d’Élisabeth force d’autant plus le respect qu’elle a décroché ce grade dans les mêmes conditions que les valides, elle n’a bénéficié d’aucun traitement de faveur.

C’est donc avec beaucoup de fierté et d’émotion que la jeune judoka a participé ce jour là aux différentes animations de son club en mettant en pratique le slogan :
« Entraide et prospérité mutuelle »