Il actionne son bras par la pensée

Suite à une blessure de la colonne vertébrale, Erik Sorto est tétraplégique. Depuis peu une neuroprothèse lui permet de faire bouger un bras artificiel par la pensée.

Erik est la première personne au monde à avoir une neuroprothèse implanté dans le cerveau. Il arrive à produire des mouvements intuitifs comme l'espéraient les chercheurs du Caltech à Los Angeles.

Cette nouvelle technique permet de créer fluides et non saccadés.

Erik Sorto a lui même était surpris par la facilité avec laquelle il pouvait contrôler son bras.


Une grande première qui donne de l'espoir aux personnes amputées et paralysées.

Vidéo "Le monde.fr"

Plus d'infos (en anglais)