Enfants voyants et malvoyants réunis pour un stage autour d'Halloween

13 enfants de 5 à 10 ans – dont 5 malvoyants suivis par le centre de réadaptation des Amis des Aveugles et Malvoyants – participeront ensemble à un stage original autour d’Halloween.

Partager les mêmes activités dans une perspective d’inclusion de la personne handicapée, tel est bien le leimotiv de toute la communauté des déficients visuels, jeunes ou moins jeunes. Cette légitime demande, l’œuvre fédérale Les Amis des Aveugles et Malvoyants s’efforce de la rencontrer à travers les activités culturelles, sportives et de loisirs qu’elle organise tout au long de l’année.

Aujourd’hui, le centre de réadaptation de l’association – qui aide la personne déficiente visuelle à utiliser de manière optimale son résidu visuel pour conserver une autonomie maximale – renoue avec une tradition, celle des stages pendant les vacances scolaires, tout en innovant. L’originalité de ce stage réside dans la mixité du groupe d’enfants - voyants et malvoyants - qui sera accueilli.

Encadrés par des professionnels de la rééducation fonctionnelle dans le domaine visuel, les enfants voyants et malvoyants travailleront ensemble différents aspects thérapeutiques. Les activités proposées permettent d’exploiter, entre autres, le développement des sens compensatoires, l’expression verbale et corporelle, le rythme…

Valorisant les compétences de chacun, le stage fait la part belle au plaisir et à l’échange si peu évidents dans une perspective de réadaptation. S’inscrivant dans la philosophie d’inclusion de la personne handicapée mise en œuvre par l’association, il fait place « à toutes les différences et donc... à la singularité de chacun » (Albert Jacquard).

Du lundi 28 au jeudi 31 octobre, de 9 h à 16h, le stage se déroule principalement au centre de réadaptation des Amis des Aveugles et Malvoyants (rue de la barrière 37 à 7011 Mons) et inclut une après-midi (lundi 28) au musée des Beaux-Arts de Mons (BAM) et une journée (jeudi 31.10) à la ferme pédagogique « Le Champré » (Hornu).

Si le succès du stage se confirme, d’autres stages seront mis en place à d’autres périodes de l’année scolaire