Le Belgian Disability Forum reçu au Parlement Bruxellois, à La Chambre et au Vlaams Parlement

Ce 26 et 27 février, une délégation du BDF a été reçue au Parlement bruxellois, à La Chambre et au Vlaams Parlement dans le cadre de la publication de son rapport alternatif sur la mise en œuvre de la convention ONU sur les droits des personnes handicapée

Parlement Bruxellois

Le fait de disposer d’un document qui présente le point de vue commun d’un nombre aussi important d’organisations constitue une performance hautement appréciée.

Aspects globaux du rapport alternatif

Les principaux points abordés ont été :

La méthodologie de rédaction du rapport alternatif
L’ampleur de la démarche et la représentativité du BDF
Les prochaines étapes auxquelles la Belgique sera soumise par le « système de l’ONU »
L’importance pour chaque personne handicapée de disposer, dans la langue et les formats qui lui conviennent, des informations dont elle a besoin pour pouvoir prendre sa place et participer pleinement à la vie en société, à égalité avec tous les citoyens
La priorisation induite par l’ordre de présentation des recommandations
Par rapport aux compétences de la Région bruxelloise

Un focus particulier a été placé sur les éléments suivants :

La politique de mobilité qui revêt une importance cruciale en Région Bruxelles-Capitale. A ce titre, la création d’un guichet unique pour l’aide à la mobilité sera une bonne chose. Cette logique devrait être étendue à d’autres domaines que la mobilité.
La nécessité de compléter et de diversifier l’offre de services pour rencontrer correctement les besoins criants en matière de grande dépendance
Les difficultés liées à la mise en œuvre du transfert des compétences. Cette opération doit se réaliser en veillant à rencontrer au mieux les besoins des personnes handicapées
Après plus d’une heure d’échanges, l’ensemble des députés présents ont convenu que d’autres rencontres du même type devront avoir lieu à l’avenir pour pousser plus avant la concertation initiée aujourd’hui.

Ils ont convenu que le rapport alternatif du BDF constitue un outil très utile pour le travail parlementaire. Il sera distribué, dans sa version électronique, à tous les membres de l’Assemblée.

Vlaams Parlement et Chambre des Représentants

Tant au Vlaams Parlement qu’à La Chambre, les principaux points abordés ont été :

La méthodologie de rédaction du rapport alternatif
L’ampleur de la démarche et la représentativité du BDF
La logique de présentation du rapport qui place en première partie les recommandations du BDF avec un système de référence aux divers aspects de la réalité de vie des personnes handicapées mis en évidence dans la seconde partie du rapport
Les prochaines étapes auxquelles la Belgique sera soumise par le « système de l’ONU »
L’importance pour chaque personne handicapée de disposer, dans la langue et les formats qui lui conviennent, des informations dont elle a besoin pour pouvoir prendre sa place et participer pleinement à la vie en société, à égalité avec tous les citoyens
La mobilité avec la problématique des « chaînes de déplacements »
Par rapport aux compétences de la Flandre

Au Vlaams Parlement, un focus particulier a été placé sur les éléments suivants :

L’accès à l’enseignement qui constitue la « clé de l’avenir »
L’accès aux services
Les difficultés liées à l’inexistence, jusqu’à présent, d’un réel conseil d’avis des personnes handicapées en Flandre
Monsieur Jan PEUMANS (N-VA), Président du Vlaams Parlement, et les parlementaires Cindy Franssen (CD&V), Mieke Vogels (Groen) et Helga Stevens (N-VA) et les représentants des groupes politiques présents ont convenu que le rapport alternatif du BDF constitue un outil très utile pour le travail parlementaire. Il sera distribué à tous les membres de l’Assemblée, dans sa version électronique.

Par rapport aux compétences fédérales

A la Chambre, un focus particulier a été placé sur les éléments suivants :

La problématique des revenus de la personne handicapée et la nécessité d’une réforme du système des allocations
La distance qui existe entre la construction institutionnelle de la Belgique fédérale et la réalité de vie des citoyens : une meilleure coordination est nécessaire entre les niveaux de pouvoirs
La mise en œuvre concrète de la récente loi sur la capacité juridique
L’accès à la justice
Monsieur André FLAHAUT, Président de La Chambre, a particulièrement apprécié la pertinence du contenu du rapport alternatif du BDF. Il s’agit, à ses yeux, d’un outil particulièrement important pour le travail parlementaire, mais aussi pour la détermination des priorités politiques par les exécutifs qui seront mis en place suite aux prochaines élections. Il s’est engagé à transmettre le rapport alternatif du BDF à l’ensemble des groupes parlementaires.