La Commission propose de rendre les produits et les services plus accessibles

La Commission européenne a proposé aujourd’hui un acte législatif européen sur l’accessibilité, qui établira des exigences communes pour l'accessibilité de certains produits et services clés afin d'aider les personnes handicapées à participer pleinement à

Les produits et les services visés ont été soigneusement sélectionnés en concertation avec les citoyens et les organisations de la société civile ainsi qu'avec les entreprises. Il s’agit notamment des distributeurs automatiques de billets et des services bancaires, des ordinateurs personnels, des téléphones et des équipements de télévision, des services de téléphonie et audiovisuels, du transport, des livres électroniques et du commerce électronique.
La directive proposée vise à améliorer le fonctionnement du marché intérieur en permettant aux entreprises d'offrir plus facilement des produits et services accessibles dans plusieurs pays. Les exigences communes en matière d’accessibilité s’appliqueront également dans le cadre de la réglementation de l’UE relative aux marchés publics et de l’utilisation des fonds de l’Union. Cette initiative encouragera l'innovation et accroîtra l’offre des produits et services accessibles auprès des quelque 80 millions de personnes handicapées que compte l’Union européenne.

Marianne Thyssen, commissaire européenne pour l'emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs, a déclaré à ce propos: «Le fait d'avoir un handicap ne devrait pas empêcher une personne de participer pleinement à la société, pas plus que l'absence de règles communes au niveau de l'Union ne devrait constituer un obstacle aux échanges transfrontaliers de produits et services accessibles. Nous visons, au moyen de cet acte, à approfondir le marché intérieur et à exploiter son potentiel au profit à la fois des entreprises et des citoyens handicapés. En réalité, nous sommes tous susceptibles d'en bénéficier».


Communiqué de presse intégral :