Cartes de stationnement pour personnes handicapées: deux fois plus vite délivrées!

Cela fait juste un an que la carte de stationnement pour personnes handicapées « nouvelle génération » a été lancée. Avec trois objectifs: simplifier la demande, accélérer la délivrance et mieux protéger contre les abus.

Plus simple

Auparavant, la personne qui demandait une carte de stationnement et qui y avait droit, recevait un formulaire qu’elle devait envoyer signé, avec une photo d’identité, à la Direction Générale Personnes Handicapées (DGPH). Désormais, elle ne doit plus envoyer de formulaire, ni de photo d’identité (que la DGPH obtient via le Registre national). Dès qu’elle reçoit sa carte, elle la signe dans la case prévue.

Plus vite

Lorsqu’elle reçoit la demande, la DGPH vérifie si la personne est déjà reconnue officiellement comme personne handicapée (par la DGPH ou par une autre instance juridique ou administrative) et si elle a bien droit à la carte de stationnement. Si c’est le cas, il ne faut aujourd'hui en moyenne que 4 semaines pour que la personne reçoive sa carte dans sa boîte aux lettres (contre en moyenne 8 semaines avant mars 2012). Si la personne n’est pas encore reconnue officiellement, la DGPH évaluera d’abord son handicap, pour vérifier si elle a bien droit à la carte. En moyenne, la procédure dure actuellement 4 mois (contre 5 à 6 mois avant mars 2012)
Mieux protégée contre les abus
Un hologramme rend la nouvelle carte beaucoup plus difficile à copier, ce qui aide à limiter fortement les fraudes. Chaque carte reçoit un numéro de série unique. Quand la DGPH établit un duplicata d’une carte perdue ou volée, ce duplicata reçoit un nouveau numéro de série. L’ancien numéro ne sera donc plus valable et personne ne pourra utiliser frauduleusement la carte perdue ou volée.

Bilan chiffré

En 2012, la DGPH a délivré 55.985 cartes de stationnement.
Le nombre de cartes de stationnement venues à expiration (par exemple suite à un décès) et rentrées à l'administration est également en forte augmentation: si en 2010, 7273 cartes sont revenues à la DGPH, elles étaient 8.986 en 2011 et 19.106 en 2012! Et ce, grâce aux contrôles plus intensifs menés par les polices locales.
Environ 330.000 cartes de stationnement pour personnes handicapées sont en circulation dans notre pays.

« Ce sont là toutes de très bonnes nouvelles, commente Philippe Courard, Secrétaire d'Etat au Personnes handicapées. Grâce au nouveau système mis en place, les personnes handicapées sont plus vite en possession de leur carte, la procédure est plus simple et la fraude diminue. Je tiens donc à remercier les fonctionnaires de la Direction générale Personnes handicapées. Ainsi que les polices locales, qui prêtent une attention de plus en plus marquée à la problématique du stationnement pour les personnes handicapées: non seulement elles contrôlent davantage la validité des cartes, mais elles dressent aussi davantage de PV en cas d'infraction, notamment en cas d'usage abusif de place réservée aux personnes handicapées. J'encourage vivement les autorités locales à poursuivre dans la même direction. »