La législation internationale, européenne et nationale dans le domaine du handicap étant particulièrement vaste et complexe, celle-ci est encore trop souvent mal comprise ou méconnue non seulement des personnes en situation de handicap et des familles mais aussi du grand public, des autorités publiques, politiques, des établissements scolaires, des employeurs du secteur public et privé.
Épilepsie-France a inscrit neuf objectifs dans ses statuts :

*réunir les patients, leurs proches, les intervenants et les aidants, les informer sur tous les aspects de la maladie et sur ses conséquences, et leur proposer des lieux de réflexion et d’échanges sur l’épilepsie ;
*être une force de proposition auprès des pouvoirs publics ;
*favoriser l’insertion scolaire, professionnelle, sociale des personnes épileptiques, et leur accès au droit commun ;
*améliorer la qualité de vie des personnes épileptiques ;
*favoriser la recherche sur l’épilepsie ;
*contribuer à la formation des personnes concernées et intéressées par l’épilepsie dans les services de l’éducation, de la santé et de l’administration ;
*informer le public, afin d’améliorer la représentation de la maladie épileptique et l’accueil de la personne épileptique dans la société;
*assurer le conseil et l’aide juridique aux personnes épileptiques ;
*défendre les droits des malades épileptiques ;
*œuvrer pour la fédération des actions entreprises par les associations réunissant des personnes épileptiques.
My name is John Morris.
Avant mon handicap, j'étais un voyageur. J'ai pris des vols pour rien d'autre que pour voler. J'ai exploré des destinations partout dans le monde, parfois pour seulement un jour ou deux. Le voyage était, en effet, mon premier véritable amour. J'ai refusé de céder cela au handicap.

Mais planifier ce voyage était difficile. Internet était rempli d'informations peu fiables sur les voyages avec un handicap. Rien de ce que j'ai lu ne m'a préparé à ce que c'est que de voyager en fauteuil roulant. Alors que je commençais à faire plus de voyages - à Washington, DC, puis à Boston, Seattle et enfin à Pékin, en Chine - je me suis demandé pourquoi personne n’a créé une ressource qui me dise ce que je dois savoir?
Une équipe de bénévoles pour assurer les permanences téléphoniques de la ligne d’Ecoute Violences Femmes Handicapées – 01 40 47 06 06.

Des professionnelles bénévoles pour proposer un accompagnement juridique, social, psychologique et administratif aux femmes handicapées victimes de violences et de maltraitances…

Ce service fait partie de l'association FDFA.