Les lits en diagonale

Les lits en diagonale
Les lits en diagonale, récit auto-biographique, Anne Icart parle des liens qui unissent les frères et sœurs quand l'un des deux est handicapé mental : l'admiration, l'envie de protéger, la honte, le rejet, la jalousie mais aussi l'incapacité d'admettre que l'on fera mieux que ce frère qui ne deviendra jamais vraiment adulte.
Ce récit, Anne l'adresse à son frère et toute la narration s'effectue donc à la deuxième personne. Le lecteur s'immisce alors dans l'intimité de ces deux êtres, dans leurs souvenirs, leurs joies et leurs coups durs.