Une carte de stationnement pour handicapés sur trois n'est plus valable

1/3 des cartes de stationnement des personnes handicapées en circulation, ne sont plus valables.

35% des cartes de stationnement pour personnes handicapées ne sont plus valides. Lorsque le détenteur d’une carte décède, les proches la ne renvoient pas systématiquement aux autorités. Ce qui constitue une fraude. Certaines personnes, sans scrupule, n’hésitent pas à utiliser la carte en y cachant le nom ou la date de validité.

Beaucoup de campagne de sensibilisation naissent un peu partout en Belgique ou en Europe pour lutter contre les incivilités des conducteurs. Malgré cela, le nombre d’incivilités ne fait qu’augmenter.

Aujourd’hui, la police effectue de plus en plus de contrôles pour vérifier la validité de la carte. En cas de fraude, la voiture est emmenée à la fourrière et l'amende prévue est de minimum 375 euros.